Au sujet du projet d’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement au Cambodge…

Le projet d’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement dans les communes de Reaksa et de Tang Krasov, au Cambodge, prêt à être inauguré !

En partenariat avec RainWater Cambodia, le projet vise la mise en service d’un système d’alimentation en eau potable (du forage solaire aux raccordements domiciliaires, en passant par le château d’eau, l’unité de traitement et le réseau gravitaire en PEHD) pour les 2 200 habitants de la Commune de Tang Krasov. Un comité de gestion de l’eau a également été crée et formé pour assurer la gestion et la pérennité du système en lien avec les autorités locales et nationales cambodgiennes. 86 ménages (environ 430 habitants) se sont déjà enregistrés pour bénéficier d’un raccordement au domicile et ainsi disposer d’une eau saine et contrôlée, à un coût accessible, permettant de financer l’entretien et la maintenance des ouvrages à long terme. Le mise en eau du système est prévue pour la fin du mois, les campagnes de raccordements au réseau se poursuivront ainsi que l’accompagnement et la formation du comité de gestion villageois.

Château d’eau en construction à Tang Krasov entre juin et décembre 2023

A Reaksa, une extension de 800 mètres du réseau d’eau existant a été réalisée pour atteindre le village de Samrong, totalement dépourvu d’infrastructures d’accès à l’eau. 25 nouveaux foyers, soit environ 125 personnes, ont ainsi pu se raccorder au réseau collectif et sécuriser leur approvisionnement en eau de qualité.

Pose des réseaux d’eau à Tang Krasov et Reaksa et branchements domiciliaires

Dans les deux communes, un programme de construction de 150 latrines familiales est en cours, en parallèle à l’animation de sessions de sensibilisation aux bonnes pratiques en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène, dans les écoles et les villages des 2 communes.

Ce programme d’actions vise à réduire la pratique de la défécation à l’air libre et améliorer les conditions d’hygiène et de santé au sein des foyers et dans l’espace public, tout en préservant l’environnement, notamment les sols et les nappes phréatiques.

Programme de construction de latrines familiales pour les ménages vulnérables et sensibilisation des communautés en porte à porte ou réunions publiques

Le projet s’intègre dans la dynamique de coopération institutionnelle et politique, portée par les agences de l’eau Rhin Meuse et Loire Bretagne avec le Tonlé Sap Autority, agence responsable de la mise en œuvre de la gestion intégrée des ressources en eau autour du lac, en particulier sur le bassin du Stung Sen, l’un de ses affluents. Il bénéficie du soutien financier de l’agence de l’eau Rhin Meuse et de Toulouse Métropole.

Leave a Reply