|

Education et sensibilisation aux risques des engins explosifs à Nouadhibou

En Mauritanie, la population de Nouadhibou est informée sur les risques liés à la présence de mines antipersonnel, de mines antichars et de restes explosifs de guerre.

L’éducation aux risques des engins explosifs regroupe des activités de sensibilisation des communautés exposées à ce danger, et qui visent à réduire le risque de blessure due aux engins explosifs. L’éducation aux risques encourage et promeut l’adoption de comportements plus sûrs, et a pour objectif de réduire le risque à un niveau qui permette à la population de vivre dans de bonnes conditions de sécurité et de recréer un environnement favorable à un développement économique et social qui ne soit pas entravé par la contamination par des engins explosifs.

Les 5 agents de sensibilisation mis à disposition par le PNDHD et formés par HAMAP-Humanitaire sont déployés dans la ville de Nouadhibou. Entre le 1er et le 15 novembre 2023, ils ont déjà mené 87 sessions d’éducation aux risques, dans 12 écoles. En effet, les enfants sont particulièrement vulnérables aux risques des engins explosifs du fait de la curiosité qui les caractérise. Ils n’ont pas conscience du danger. Dans de nombreux cas d’accident, l’enfant victime d’un engin explosif a ramassé l’engin en pensant qu’il s’agissait d’un jouet. Il est donc primordial d’apprendre aux enfants à reconnaitre les engins explosifs.

Les membres de la Fédération nationale de pêche (FNP) et de l’association des métiers libres de Nouadhibou ont aussi été sensibilisés par les 5 agents formés par HAMAP-Humanitaire, car leur métier les expose particulièrement aux risques des engins explosifs sur la péninsule de Nouadhibou.

Lors des sessions de sensibilisation, les participants ont appris :

  • À reconnaître les mines et les restes explosifs de guerre
  • À reconnaître les zones dangereuses et potentiellement contaminées
  • Les effets des mines (physiques, psychologiques et économiques)
  • La conduite à tenir si l’on se trouve en présence d’une mine
  • À reconnaître les types de marquages signalant un champ de mines

Nous remercions le MEAE pour son soutien qui nous permet de mener ces actions de sensibilisation et de protéger la population de Nouadhibou.

 

Projet financé par France diplomatie

MEAE

Leave a Reply