Au Burkina Faso, des jeunes filles mères en situation précaire sont accueillies dans leur nouveau lieu de vie

Depuis plusieurs années, l’association HAMAP-Humanitaire soutient son partenaire local SOS Fille Mère afin de venir en aide à des jeunes filles mères victimes de violences et de discriminations. Grâce à l’aide de bailleurs internationaux (mettre la liste), les jeunes filles sont désormais installées dans un centre d’accueil flambant neuf. Malgré les conditions sécuritaires dégradées suite aux deux coups d’état ayant eu lieu en 2022, l’entreprise en charge des travaux, COGITA INTERNATIONAL, a pu finaliser la construction du centre sans problème majeur. Equipé d’un forage et de panneaux solaires, ce dernier est totalement autonome dans son approvisionnement en eau et électricité.

Véritable gage d’espoir dans un pays au contexte complexe, le projet permet à de nombreuses jeunes filles et leur enfant d’être installés dans un lieu sécurisé où elles peuvent se reconstruire et envisager l’avenir.

Conformément au souhait des filles, des formations en tissage, couture, savonnerie et nutrition seront lancées en début d’année 2023 afin de permettre leur réinsertion professionnelle et leur redonner confiance en leurs aptitudes. A terme, il est prévu de vendre les produits réalisés dans la boutique solidaire construite à l’entrée du centre favorisant l’indépendance financière des locaux. En parallèle, l’association SOS Fille Mère accompagnera les démarches pour faciliter la scolarisation des enfants : plus qu’un projet d’aide ponctuelle, l’association souhaite offrir des solutions à long terme aux pensionnaires.

L’inauguration officielle du centre avec la présence des autorités locales et des médias se tiendra février 2023. Cette dernière ayant dû être décalée du fait de la situation politique. Outre le moment de célébration, cet événement sera l’occasion de mettre en lumière les situations difficiles auxquelles font face les jeunes femmes ayant des enfants hors mariage et de sensibiliser sur les solutions possibles pour faire face à de telles discriminations.

Le projet est donc un succès et les activités menées au sein du centre contribueront sans nul doute à des retombées sociales, économiques et culturelles positives à long terme.

Pour en savoir plus sur « SOS Fille-Mère » : https://hamap-humanitaire.org/wp-content/uploads/2022/08/SOS-Fille-Mere-1.mp4

Leave a Reply