Mission au Cambodge – juin 2022

Du 28 juin au 6 juillet 2022, HAMAP-Humanitaire s’est rendue au Cambodge pour le projet d’accès à l’eau et à l’assainissement pour les habitants du bassin du Stung Sen dans la commune de Putrea.

Les objectifs de la mission étaient :

  •  L’évaluation finale du projet d’extension du réseau à Putréa et formation du comité des gestion avant la clôture du projet.

Le réseau de Putrea a d’abord été inauguré en 2019 lors de la phase 1 du projet puis a été étendu en 2021 lors de la phase 2, porté par HAMAP-Humanitaire et l’ONG Rainwater Cambodia.

  •         Le suivi du projet d’accompagnement et de formation de 5 comités de gestion du bassin du Stung Sen

Cette partie du projet vise à former et accompagner les cinq comités dans la prise en main de leurs nouvelles responsabilités, d’un point de vue technique (opérations et maintenance), organisationnelles (répartition des tâches, rédaction des statuts, gouvernance), de pilotage (suivi du budget, facturation, administratif) et de marketing social (sensibilisation au bon usage de l’eau et à l’hygiène, promotion des branchements particuliers au réseau).

  •        La préparation du projet d’accès à l’eau dans le village de Tang Krasov et extension de réseau à Reaksa

15 villages composent la commune de Tang Krasov (soit 10 000 habitants). La consommation d’eau se fait principalement par bouteille achetée. De nombreux puits privés existent pour l’usage domestique ou de boisson. La qualité des puits est très mauvaise, la profondeur est faible, aucun contrôle qualité n’est effectué, ils sont installés à proximité des latrines, et de nombreux cas de maladies liées à l’eau demeurent. En saison sèche l’eau souterraine devient plus rare. L’eau est une priorité pour la commune.

En ce qui concerne Reaksa, la situation de l’eau est la même qu’à Tang Krasov. Une extension est prévue pour raccorder un quartier en demande et donner une impulsion au comité de gestion. 150 latrines sont prévues pour les foyers les plus défavorisés.

En somme, les observations faites au cours de la mission sont positives. Les six systèmes d’approvisionnement en eau sont désormais pleinement fonctionnels. La quantité d’eau disponible est partout suffisante et la potabilité de l’eau est avérée. Les six comités ont indéniablement gagné en savoir-faire technique, managérial, et en gestion notamment budgétaire. Tous ont exprimé leur satisfaction vis-à-vis des formations et surtout de l’accompagnement personnalisé proposé.

Leave a Reply