Soutient d’HAMAP-Humanitaire aux populations locales et déplacées du Nord Est de la Syrie

En tant qu’acteur spécialisé dans l’action contre les mines, l’association HAMAP-Humanitaire soutient les populations locales et déplacées du Nord Est de la Syrie en vue de la prévention des risques liés aux engins explosifs et de la sécurisation des lieux de vie à la suite des conflits armés.  Bien que les combats aient cessé dans la ville de Raqqa et sa périphérie, la menace des engins explosifs de tout type reste présente et interdit le retour et la réhabilitation des villes et infrastructures. Les moyens donnés à l’aide humanitaire se trouvent régulièrement empêchés par des difficultés d’accès, de déplacement et d’action sur des lieux d’intervention suspectés dangereux.

HAMAP-Humanitaire met à disposition de la population et des organisations d’aide humanitaire deux équipes de sensibilisation et d’enquête non technique pour baliser des zones suspectées dangereuses, accompagnées de deux équipes de déminage pour dépolluer des zones marquées et rendre possible la réappropriation des lieux. Aujourd’hui, HAMAP-Humanitaire poursuit son engagement avec le développement de deux spécialisations :

  • Formation au déminage en milieux périlleux/confiné pour la sécurisation des bâtiments détruits par les bombardements, les tunnels et les puits
  • Formation au déminage et en milieux subaquatiques afin de sécuriser les canaux d’irrigation et dépolluer le fleuve de l’Euphrate présentant un danger imminent pour l’accès à l’eau et les populations locales en particulier les pêcheurs et les enfants

En quatre ans, les équipes de déminage d’HAMAP sont parvenus aux résultats suivants :

  • Remise à disposition de 3 080 000m2 de terres dépolluées
  • Relevage et destruction de plus de 10 000 engins explosifs
  • Près de 1000 séances d’éducation aux risques réalisées

HAMAP-Humanitaire s’inscrit dans une démarche de pérennisation de ses activités à travers le renforcement des compétences techniques des équipes locales formées et entrainées par des experts internationaux.

Le projet a été réalisé avec le soutien de :