Sénégal - Dabo

Accès à l’eau et l’assainissement dans la commune de Dabo au Sénégal

Au Sénégal, HAMAP-Humanitaire intervient dans la commune de Dabo au bénéfice de 5400 habitants. L’initiative du projet revient à l’association locale l’APIT Humanitaire (Action pour la Promotion des Initiatives Territoriales), qui nous a communiqué les besoins exprimés par la population et le conseil communal local. En effet, le réseau de distribution de la commune n’est pas fonctionnel depuis 7 ans et limité à une partie du territoire.

Mise en place du projet

Pour répondre au mieux à la demande des populations, HAMAP-Humanitaire en partenariat avec les acteurs locaux a monté un projet composé de trois axes majeurs :

  • La construction et la réhabilitation d’ouvrages d’accès à l’eau et à l’assainissement adaptés aux habitants ;
  • La sensibilisation des bénéficiaires aux pratiques liées à l’utilisation de l’eau (gestion de l’eau, lavage des mains, environnement, paiement de l’eau) ;
  • Le renforcement des capacités et la formation du comité de gestion afin que puisse être assurée la gérance et la maintenance des infrastructures.

La rénovation et l’extension du réseau de distribution permettront à la population cible d’avoir accès à une eau potable au plus proche des habitations. Pour ce faire, les actions mises en œuvre sont les suivantes : 

  • Réhabilitation du château d’eau, du réseau et extension de ce dernier : la structure porteuse du château d’eau nécessite une réhabilitation. L’extension du réseau d’eau se fera sur approximativement 7 km.
  • Bornes fontaines et branchements privés : le réseau allant être rénové et étendu, la commune bénéficiera d’un total de 10 bornes fontaines. Les cinq carrefours principaux et les établissements scolaires de la commune seront équipés de bornes fontaines afin que les populations les plus démunies aient un accès à une eau potable. Par ailleurs, 109 branchements privés seront réalisés permettant ainsi de créer une dynamique positive de connexion au réseau.
  • Cinq établissements scolaires sélectionnés vont bénéficier de la construction de blocs sanitaires. Le nombre de blocs sanitaires par établissement a été déterminé selon la norme, 1 toilette pour 35 personnes. De plus, pour faciliter à l’accès à l’assainissement des ménages et créer une dynamique positive autour de l’hygiène, 109 latrines privées et lavoirs puisards seront mis en place.

Partenaires financiers

Ce projet d’un montant total de 255 000 €, est réalisable grâce au concours financier des partenaires suivants :

Leave a Reply