Retour d’une mission santé au Cambodge

IMG_20171108_144910578  Je partais avec l’excitation presque enfantine de la promesse d’une double découverte : une mission humanitaire et un pays, le Cambodge ; rien que ça !
Alors oui, j’étais dans d’excellentes dispositions puisqu’il s’agissait de mon choix, une attirance de   longue date, la lente maturation d’un mot,« humanitaire », enfoui au plus profond de soi et qui tente   de se faire entendre, de se frayer un chemin au milieu des préoccupations du quotidien, familiales,   professionnelles, sociales ; car ce mot est tenace et têtu, il revient sans cesse à la charge, pour ne pas se   faire oublier malgré les innombrables et excellents prétextes qui tentent de l’étouffer. Et non   seulement il persiste, mais il signe : en grandissant, en s’épanouissant jusqu’à s’installer durablement.   Une fois incrusté, racines solidement ancrées, il crée autour de lui un vide que le passage à l’action,   seul, peut combler. Mes pressentiments et espoirs allaient donc enfin pouvoir être éprouvés.

Quant au « choix » du Cambodge pour cette première, il n’en est pas vraiment un ; il s’agit d’une considération secondaire et dont l’importance est relative, l’essentiel est d’agir là où existent des besoins ; mais mon goût pour les voyages décuple ma joie au départ de Paris : poser le pied pour la première fois dans un pays est toujours un événement ! Deux semaines plus tard, je rentre chez moi fatiguée d’un voyage de retour compliqué, mais le cœur plein de joie : cette expérience a tenu toutes ses promesses ! Le trajet aller est l’occasion de faire connaissance avec l’équipe, chacun y allant d’un résumé plus ou moins bref et détaillé de son parcours de vie. Les chemins sont variés, mais on perçoit vite qu’il existe un but commun essentiel entre nous, et un lien spontané se crée immédiatement.

IMG_20171109_072237513

 Le premier jour de travail confirme et renforce ce sentiment  d’oeuvrer pour le même objectif ; après un briefing clair et détaillé, chacun est informé de l’organisation générale mise en   place par HAMAP-Humanitaire, parfaitement rodée, et des   tâches qui lui sont confiées. Puis, comme un seul homme, tout   le monde s’y met, dans une ambiance de bonne volonté évidente.
La magie impressionnante de la solidarité opère dès le début :   l’efficacité est au rendez-vous, le circuit du patient, de la prise en charge à l’accueil à son départ du poste pharmacie, se déroule dans le calme, toutes les fonctions sont remplies avec entrain et sérieux, et la machine avance et produit son dessein humanitaire d’aide apportée à chaque personne demandeuse. En parallèle émerge la satisfaction personnelle qui va avec, d’accomplir avec ses moyens quelque chose d’utile, même si, nous en sommes tous conscients, cela représente une micro-goutte d’eau dans le vaste océan de l’injustice humaine. Cela a le mérite de rendre humble !
Jour après jour, la motivation, l’énergie déployée et la cohésion restent intactes au sein de l’équipe. Chacun apporte selon ses capacités et ses compétences, et nous qui étions là pour donner, paradoxalement, recevons en réalité sans cesse…

IMG_20171114_103816349

Nous sommes confrontés aux inégalités criantes, mais il existe des moments de grâce pendant lesquels il n’y a plus de nationalité, de religion, d’ethnie, de classe sociale, mais uniquement des humains solidaires qui apportent et partagent ce qu’ils peuvent en luttant avec leurs moyens contre l’injustice, sans doute l’élément le mieux partagé sur l’ensemble de cette planète, triste ironie… En leur apportant note aide, nous participons modestement à l’oeuvre globale et diverse qui rejette l’indifférence et l’égoïsme. En acceptant notre aide, ils nous montrent leur confiance ; cela inspire un immense respect.
Je comprends parfaitement pourquoi la plupart des personnes que j’ai côtoyées pendant ces deux semaines n’en sont pas à leur première mission : on ne peut pas en rester là tant qu’il reste à faire, on y retourne, on a encore à donner…

Alors, à bientôt avec HAMAP, pour une nouvelle aventure « humainitaire » !

 Florence Sur.

Laisser un commentaire

3 × deux =

Calendrier

< Août 2020 >
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
WordPress Lightbox