Une mission, puis 2, puis 3 ,puis….

Six missions humanitaires avec HAMAP-Humanitaire

Au Maroc et au Cambodge, et le souhait de continuer !

En tant que professeur de Français, j’ai plongé dans 2 mondes inconnus : les métiers de santé et des pays étrangers.

Un plongeon, mais quand on fait surface, que de joies et de rencontres intéressantes !

Un travail plein de suspens, d’improvisation sur le terrain. Il faut s’adapter au matériel, aux locaux, aux partenaires…

Des consultations médicales nombreuses, des bobos soignés, des médicaments à distribuer, un  rythme soutenu.

Des journées très riches, parfois fatigantes, mais quelle satisfaction d’avoir participé à ces missions!

Les sourires des enfants et des adultes, la meilleure récompense !

Dormir chez l’habitant, partager les repas avec la population, jouer avec les enfants, quoi de mieux pour créer des amitiés, se comprendre.

L’adaptation au pays est plus ou moins facile. Heureusement, l’équipe est là, les anciens épaulent les nouveaux. Et la réunion quotidienne du soir résout les difficultés. C’est un moment de convivialité, beaucoup de fous rires !

Se sentir utile, aider les autres. Partager les valeurs de l’ONG est essentiel !

À la fin de chaque mission, je ressens fierté et humilité :

  • Fierté car l’objectif de la mission a été, en général, atteint.
  • Humilité car solidarité, amitié, générosité, simplicité partagées estompent les frontières, les différences.

Un seul désir, repartir !

Leave a Reply