Lancement du projet de construction de blocs sanitaires en milieu scolaire pour 5 500 élèves en Mauritanie !

Le Réseau des ONG (RONG) et la commune de Nouadhibou ont noué un partenariat avec HAMAP-Humanitaire pour réaliser la construction et la réhabilitation de blocs sanitaires dans 8 écoles publiques.

L’objectif de ce projet est d’améliorer les conditions d’assainissement et d’accès à l’éducation pour les enfants de la ville, et notamment pour les petites filles.
Au total environ 5 500 enfants vont bénéficier de ce projet ainsi que 120 personnels enseignants !

En parallèle de la réalisation des travaux, tout un volet sensibilisation et formation va être développé, gage de la pérennité du projet.

Les séances de sensibilisation seront menées dans chacune des écoles visées par le projet. Des agents communautaires travaillant au sein d’associations membres du RONG assureront les séances.

Les thèmes abordés dans ces séances de sensibilisation seront les bonnes pratiques d’hygiène (se laver les mains plusieurs fois par jours et notamment avant et après être allé aux toilettes), la propreté (laisser un lieu propre, l’hygiène corporelle…), la santé (comprendre les comportements qui engendrent l’apparition de maladies diarrhéiques ou stomacales et comment les éviter), et la sensibilisation à l’entretien et au respect des latrines. Pour faire passer les messages aux enfants et au personnel éducatif, des supports ludiques seront crées et réalisés avec les enfants. La méthode ATPC (Assainissement Total Piloté par la Communauté) sera utilisée, elle est très répandue en Mauritanie, plaçant les bénéficiaires en acteurs. En effet, les enfants réaliseront un débat et des causeries sur ces sujets après avoir bénéficié d’un apport théorique de la part des agents communautaires. Enfin, les enfants réaliseront une fresque murale qui illustrera le message qu’ils souhaitent eux mêmes faire passer aux habitants de la ville après avoir suivi les séances de sensibilisation.

Des comités de santé scolaire seront également mis en place et composés d’élèves, d’un enseignant et d’un parent d’élève dans chacune des écoles touchées par le projet. Ces comités seront responsables de l’application des bonnes pratiques d’hygiène et d’entretien au sein de leurs écoles respectives.

Enfin, un comité de gestion composé par les parents d’élèves et supervisé par les directeurs d’écoles sera formé. Leur rôle consiste à assurer l’entretien des blocs sanitaires (nettoyage, réassort de matériel, petites réparations).

Ce projet permettra d’améliorer significativement la santé des écoliers ainsi que du corps enseignant et l’environnement d’apprentissage.

Il se réalise grâce au soutien financier de bailleurs de fonds :

WordPress Lightbox