Action contre les mines au profit de la population et des personnes déplacées

Nord-Est Syrie

Face à l’extrême densité de pollution par mines, restes explosifs de guerre et engins explosifs improvisés du territoire du Nord-est Syrien, la population est encore confrontée non seulement aux dommages de plus de dix ans de conflit mais également à une impossible projection dans un «après-guerre». La menace d’engins explosifs de toutes sortes interdit le retour et la réhabilitation des villes, des villages et des infrastructures sociales et économiques.Quatre ans après la libération de Raqqah, il est absolument nécessaire de continuer à sensibiliser aux risques liés aux engins explosifs pour permettre le retour en toute sécurité des personnes déplacées. Les moyens donnés à l’aide humanitaire se trouvent régulièrement empêchés par des difficultés d’accès, de déplacement et d’action sur des lieux d’intervention suspectés dangereux.

Ce projet propose de mettre à disposition de la population et des organisations d’aide humanitaire trois équipes d’éducateurs et d’enquêteurs pour la sensibilisation et baliser des zones suspectées dangereuses, Deux équipes de déminage spécialisées sont également mises à disposition pour dépolluer des zones marquées. Par ailleurs, la pollution de l’Euphrate justifie une intervention de déminage subaquatique.

Objectif

Contribuer à améliorer la sécurité du cadre de vie des populations et des personnes déplacées au NES en effectuant des opérations de déminage et des séances d’éducation aux risques des engins explosifs (EREE).

NOTRE PARTENAIRE

Centre de Crise et de Soutien du Ministère de l_Europe et des Affaires Etrangères

Contact HAMAP-Humanitaire

François VANDENDRIESSCHE : francois.vandendriessche@hamap.org